Vercelli...

Avec l'intérêt habituel envers les lieux les moins prévisibles, la "Branduardly-Planet" ne quitte pas le Piémont et cette fois nous conduit à la découverte de Vercelli, ville d'art, de culture et d'entractes miraculeux entre une tempête de pluie et l'autre. Pour commencer , la Cathédrale de St.André, sur le parvis duquel sera installé l'Orchestre de Chambre Ducale et Angelo Branduardi, est un chef d'oeuvre artistique imposant d'art roman harmonieusement mélangé à des éléments gothiques, qui maintient intacte l'athmosphère médiévale suggestive grâce à d'admirables interventions de restauration qui n'ont pas bouleversé l'architecture d'origine. A l'interieur de la sacristie, à quelques pas de l'endroit où les Guelfes et Gibelins de Vercelli signèrent le traité de paix, c'est un Branduardi tranquille, souriant et assez décontracté qui nous accueille. Nous bavardons sur "Pierre et le loup", de Vercelli, de l'orchestre et naturellement des B-ans ;-) ...

 

 

 

Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo  Photo by Michelangelo Gargiulo

....N'ayant jamais assisté à ce spectacle, nous préférons savourer la surprise, aussi nous nous dirigeons vers le centre historique de Vercelli, profitant d'un timide rayon de soleil et d'un apéritif providentiel, mais comme c'était prévisible, presque comme si nous répondions à un appel inaudible, nos pas retournent vers des rues déjà parcourues jusqu'à entendre une musique... voici la scène et la dernière partie des essais d'orchestre...

Photo by Michelangelo Gargiulo  Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo  Photo by Michelangelo Gargiulo

...Lorsque le spectacle commence, les nuages ont déjà veillé à cacher les petits points lumineux des étoiles, et les moustiques ignorant l'air froid, jouent de manière provocante parmi les visages absorbés du public (mais comment font les gens de Vercelli !!!????). Au son de l'orchestre qui nous font traverser les aventures de Piere, le visage de Branduardi s'anime.

Photo by Emanuela Fizzotti Photo by Emanuela Fizzotti

Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo  Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo

...Une fois c'est Pierre qui marche insouciant dans le bois en suivant des yeux le vol des oiseaux; une autre fois c'est le sot canard battant des ailes, qui essaient vainement d'échapper au loup; puis c'est le grand-père bourru et sage qui donne des conseils à Pierre pour devenir un bon chasseur; le chat sornione auquel rien n'échappe... qui devient par le suite le loup malfaisant et est finalement capturé. Tout fini sur les notes de la marche triomphale qui accompagnent Pierre. Branduardi, comme toujours, a enchanté son publique. En conclusion, et dans un fracas d'applaudissement, la surprise finale: les notes universelles de "La Fiera dell'est" et de "la Pulce d'acqua" jouées par l'orchestre. C'est une apothéose!

Alessandra

Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo  Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo

Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo Photo by Michelangelo Gargiulo


 

Subscribe to Branduardi-ans
Powered by launch.groups.yahoo.com

 

^TOP^

HOME | Pierino e il Lupo | Vercelli

 

DIRECTORY

 

 

 

www.branduardi.info

 

 

Vercelli, 14 Giugno 2008 Sagrato Basilica di Sant' Andrea
Comment : Alessandra Mazzucco                                 Photos: Emanuela Fizzotti, Michelangelo Gargiulo - Translation: Jeannine Renaux